Ochamchira, Abkhazia 2009.

Jens Olof Lasthein

Du documentaire en photographie panoramique. Jens Olof Lasthein est un photographe suédois qui a grandi au Danemark. Il s’est concentré sur des reportages (pour les magazines) auxquels il donne un style particulier par son mélange de format panoramique et d’utilisation d’objectifs grand angle. Les deux techniques obligent à « entrer » dans le sujet, à se confronter à son intimité mais imposent une parfaite maîtrise du cadrage pour ne pas tomber dans le fouillis trop facile.

Jens Olof Lasthein

Copyright (C) Jens Lasthein - Tous droits réservés

Son site web est très riche et vous y passerez certainement un grand moment à la fois pour la technique mais aussi pour les sujets provenant de tous les coins du monde sur lequel il a une vision également très large.

J’ai pris cette photo en Abkhazie en août/septembre 2009. J’ai beaucoup voyagé dans l’ancien Union Soviétique pour photographier ces dernières années. Et comme la Transnistrie, l’Abkhazie est encore un de ces petits morceaux de terre qui se sont séparés de l’empire lors de son effondrement. Elle est très isolée parce que presqu’aucun pays ne la reconnaît, comme la Russie bien sûr. Il n’y a eu presqu’aucun investissement depuis la guerre civile avec la Géorgie en 1993, et se rendre là-bas ressemblait beaucoup à un retour en Bosnie au lendemain des accords de Dayton. Les maisons et les villes détruites sont omniprésentes et l’atmosphère est restée tendue à cause de la situation toujours hostile avec la Géorgie. Étrange et terrifiant. Et pourtant les gens essayent de vivre leurs vies ordinaires malgré tout.

Question : Quel serait votre premier conseil pour un photographe débutant ?
Réponse de Jens Olof Lasthein : Le temps est important, mais la présence est cruciale.