SD1 : Sigma veut échouer

Il n’y a pas d’autre explication possible à l’annonce d’aujourd’hui de la part de Sigma Corp. Ils viennent de publier deux importants éléments d’information à propos du Sigma SD1:

  • Sa disponibilité : début juin
  • Son prix suggéré : $9,700 ou 7,000€ ou £6,199.99 (inc VAT)
Sigma SD1

Sigma SD1

Même en considérant que le SD1 va se battre contre des appareils photo de moyen format, le réflex à 46 MP va être clairement hors de portée de l’immense majorité des photographes. C’est à peu près le même tarif que le Pentax 645D, mais sans l’auréole qui accompagne le Pentax, sans le le confort extrême d’un appareil qui est vraiment un moyen format comme le 645D.

Et, il faut se souvenir que les 46 Méga-pixels du SD1 sont vraiment trois couches de couleurs à 15 MP empilées dans un capteur Foveon qui doit encore faire la démonstration de sa supériorité réelle sur une organisation en matrice de Bayer, pour un capteur de très haut de gamme. Non que je sois convaincu que l’un est meilleur que l’autre, mais quand vous êtes le challenger, vous avez intérêt à apporter des arguments en béton pour renverser le héros du moment.

Quelques différences qui pourrait faire la différence :


Sigma SD1 Pentax 645D
Capteur 46MP Foveon 40MP @ 12/14 bits
Contrôle d’exposition 77-segments, 3 modes & manuel 77-segments, 7 modes & manuel
ISO 100-6400 100-1600
AF 11 doubles croix 11 zones (dont 9 croix)
Flash Manual Pop-up Built-in flash, GN11 (17mm lens angle covered)
Hot shoe (contact X synchronization at 1/180 sec. or less, with dedicated flash linking contact)
Hot shoe, X-sync socket, sync-speed: 1/125 sec., P-TTL, high-speed-sync, wireless-sync with PENTAX dedicated external flash
Viseur 98% 98%
LCD 3″ LCD avec 460,000 points 3″ LCD avec 921,000 points
Boitier Protégé contre les éclaboussures Tropicalisé (70 joints)
Poids 700g (24.7 oz.) 1400g (49.4 oz.)

Bon. Maintenant que j’ai un peu pété les plombs sur cette annonce, je peux avouer que je vois une bonne meilleure explication qu’un simple désir de mort. Sigma est dans une situation terrible et face à une bataille pour sa survie. Ils savent sans doute qu’ils n’ont plus aucune chance de vendre un tel reflex face à des Nikon, Canon, Pentax ou Sony comme ils ont essayé auparavant sur le marché des reflex traditionnels. Alors, ils jouent le tout pour le tout, remontent les prix (font remonter les marges en même temps) et essaye de tirer le meilleur parti de la technologie existante. Mais la solution Foveon n’a renversé aucun expert par une avance technique aussi impressionnante que Sigma veut nous la vendre. Nous verrons bien…

Mais j’ai bien peur que ce ne soit le champchant du cygne, si Sigma ne peut pas montrer un comparatif entre 645D et Sigma SD1 qui éblouisse les observateurs.

3 comments for “SD1 : Sigma veut échouer

  1. Mash
    20 mai 2011 at 23:12

    Cout de fabrication de capteur non maitrisé ? Parce que tout le reste ça ressemble fort à un SD15 amélioré (au prix < 1000€) …
    En espérant que le prix va très vite dégringoler sinon ce boitier ne sera visible que dans les musées de la photo, dommage une occasion manqué pour Sigma.

  2. 21 mai 2011 at 8:11

    Tu rigoles ?

    En supposant que le capteur coûte 500€ en temps normal (c’est moins que ça, mais c’est plus marrant avec un gros prix), si le prix est multiplié par 10 on atteint presque le besoin. N’importe quel composant qui atteint un rendement aussi bas a aussi un rendement imprévisible (autant dire très souvent 0%). Dans ce cas, on ne verra même pas d’exemplaire dans un musée.

    Et puis les musées ont des Nikon F, parce que ce sont des produits emblématiques. Le SD1 risque de n’intéresser que le Musée de la Photographie Improbable de Butig (sur l’ile de Mindanao aux Philippines, mais ne prenez pas tout de suite votre billet d’avion pour aller vérifier).

  3. Mash
    21 mai 2011 at 9:30

    LOL . Bah faudra qu’un petit génie du marketing de Sigma nous explique ce positionnement de prix parce que moi je ne comprends pas ce qu’ils foutent…

Comments are closed.