Pentax K-5, tâches sur capteur

Le Pentax K-5 : les tâches au pressing !

Pentax a finalement reconnu un problème de maîtrise du processus de fabrication et de contrôle des capteurs du récent Pentax K-5. La plupart des tout premiers utilisateurs auront pu reconnaître la présence de petites tâches sur le capteur numérique de leur K5. Contrairement à de la poussière (malheureusement habituelle sur les appareils reflex), il s’agit d’un défaut que l’on ne peut pas nettoyer.

Pentax K-5, tâches sur capteur

Il faut passer par une réparation (échange du capteur ou du filtre anti-aliasing, semble-t-il).

Pentax assurera cette opération gratuitement.

Pentax K5 : Scratch

Apparemment, il s’agit de toutes petites rayures à la surface du capteur. La combinaison de la petite taille, de la proximité avec le capteur (le filtre AA est posé sur le capteur) et de l’action adoucissante du filtre explique l’apparition de petites tâches plutôt qu’un simple trait rectiligne.

Ces marques ne sont pas présentes sur les appareils reflex Sony ou Nikon qui utilisent le même capteur. On peut donc penser que les causes possibles sont assez faciles à cerner :

  • De mauvaises manipulations ou de petites erreurs dans la fabrication de Pentax.
  • Un défaut présent uniquement sur le filtre anti-aliasing (AA) qui est ajouté pour Pentax (Sony et Nikon n’utilisent pas le même filtre).
  • Au pire un défaut sur une machine ou un outil de l’usine Pentax.

Visiblement, Pentax a su rapidement identifier la cause et la corriger. Ce qui me fait d’abord penser à un problème interne sur la chaine de fabrication de Pentax.

Il ne reste plus qu’à réparer les appareils Pentax K-5 concernés.

4 comments for “Le Pentax K-5 : les tâches au pressing !

  1. 7 mars 2011 at 2:24

    Comment détecter si le capteur de mon K5 a des taches?
    Je me le suis procuré il y a environ un mois.

    Merci

  2. Nelly
    10 mars 2011 at 16:52

    tu te mets en f22 et tu prends une photo d’une page blanche ou du ciel, tu devrais voir les taches en croppant un peu la photo

  3. 10 mars 2011 at 20:42

    Tu choisis une sensibilité basse (ISO 100, par exemple) pour ne pas avoir trop de bruit. Tu fermes le diaph au maximum (f/22 est un bon exemple). Tu fais la mise au point au plus court (ça aide un peu). Tu vises une surface lointaine claire et unie, le ciel est souvent très bien pour ça. Puis tu déclenches.

    En regardant l’image (RAW encore mieux que JPEG, mais JPEG suffit souvent), en zoomant à 100% sur les pixels, tu devrais trouver (ou ne pas trouver) les défauts dont on parle ici.

    Ça marche aussi pour la poussière sur le capteur, bien sûr.

  4. Olivier
    20 avril 2011 at 16:14

    Les tâches forment un chapelet, elles ont une sorte de corolle. On en trouve des exemples sur les forums Pentax.
    Il faut aussi penser à contrôler régulièrement, les tâches n’apparaissant pas tout de suite (suite à un usage en rafales, en vidéo, tout ce qui peut faire « chauffer » le capteur).
    Le défaut est reconnu et bien pris en compte par le vendeur et/ou Pentax.
    J’ai eu le souci sur mon K-5 de novembre et je ne l’ai plus sur celui reçu en échange en janvier.
    Le problème n’est donc pas « gênant » même si cela fait râler 😉

Comments are closed.