4916170828_e852bb15cb

3 trucs pour réduire le bruit numérique sur vos photos

Sans même être un maniaque de la qualité d’image, que l’on utilise un gros reflex pro ou un appareil compact à 200€, on se rend vite compte que l’ennemi du photographe numérique est le bruit numérique. Il fait apparaître de petits amas de couleurs, une sorte de grain pas très joli qui réduit sensiblement la qualité de nos photos. Mais il y a des choses faciles à mettre en œuvre. YLovePhoto vous livre ses Y-trucs pour corriger, limiter, réduire le bruit numérique à la source.

La cause du bruit numérique est dans le capteur lui-même. Sauf à disposer d’un capteur à très faible température (c’est ce que font les astronomes), l’agitation thermique des électrons dans le matériau du capteur va provoquer de fausses valeurs de couleur dans le capteur. Ces points sont corrigés (en partie seulement) par le logiciel de l’appareil photo, mais nous pouvons aider celui-ci.

  • Utiliser les petits ISO : plus on monte en sensibilité, plus cela devient difficile pour le capteur qui doit amplifier de petits signaux. Attention en particulier au mode « ISO automatique » qui va peut-être emmener certaines photos à des niveaux incompatibles avec la qualité que vous attendez. Certains reflex Nikon comme le D7000 permettent de fixer vous-même les limites en ISO du mode auto ISO ; c’est bien. La limite à ne pas dépasser dépend beaucoup de votre appareil, mais aujourd’hui, 400 ISO restent très (trop) difficiles pour un compact, seuls les reflex APS-C les plus modernes peuvent envisager sereinement 800 ISO, les reflex semi-pro et pro vont plus loin. Mais attention : les générations plus anciennes (l’an dernier !) peuvent être limitées à un ou deux crans plus bas.
  • N’oubliez pas le mode de réduction de bruit de l’appareil : c’est particulièrement vrai pour les poses longues (plus que 1/10s) et presque tous les appareils incluent un mode spécialisé pour l’identification du bruit dans les poses longues, mais il n’est parfois pas sélectionné dans le menu.
  • Gardez votre appareil au frais : on l’oublie trop souvent, il s’agit d’un bruit thermique. Plus le capteur est chaud plus le bruit est élevé. Donc, laissez l’appareil au frais. Dans les cas où vous utilisez le mode LiveView ou le mode vidéo, laissez un peu de temps (une minute ?) pour que le capteur refroidisse après ces utilisations continues et intensives avant de vous lancer dans une image à bas bruit.

Après cela, il ne restera que Photoshop, GIMP ou tout autre logiciel pour réparer ce qui a été enregistré par le capteur.