Joseph Linaschke

J’ai toujours été légèrement fasciné par la photographie de concert, avec ses difficultés techniques et l’attrait d’un spectacle non seulement pour les yeux mais aussi pour les oreilles.

C’est une photo de Joseph Linaschke (twitter: travel_junkie) qui m’a attiré. La perspective différente la distingue évidemment.

Il s’agit d’une image prise lors du Seal SOUL European Tour en 2009 à Nantes, France. C’était l’une des deux seules fois où il était possible de monter dans les structures au dessus du public.

Joseph nous dit : « j’ai photographié 24 spectacles en 6 semaines, et une leçon que j’en ai tirée est que la répétition est très importante pour améliorer sa photographie. Même si cela peut paraître ennuyeux, tirer toujours le même spectacle finira par vous obliger à trouver un un nouveau et meilleur moyen de le photographier. Et alors le vrai moment de création peu arriver ! Pensez que si vous avez conçu une image particulière en seulement cinq minutes, alors surement quelqu’un d’autre y a aussi pensé. […] au final, vous trouverez quelque chose de différent auquel personne d’autre n’a encore pensé. »

Seal SOUL European Tour - Nantes, France
© 2009 Joseph Linaschke, All Rights Reserved

La différence entre un bon et un mauvais photographe est la capacité à voir les choses depuis une perspective différente, ou un point de vue différent de tout le monde. Tous voient le monde à hauteur d’œil—être un bon photographe demande de trouver un approche différente. Cela peut être aussi facile que se coucher au sol ou de monter sur une échelle, ou de cadrer à travers un arbre, ou simplement de se préoccuper du premier plan ou de l’arrière-plan. Prenez le temps d’évaluer la scène, et demandez-vous « cela a-t-il déjà été vu ? ». Si vous pensez que oui, faites un effort jusqu’à trouver quelque chose de vraiment unique.

Site et galerie photo de Joseph Linaschke : www.josephlinaschke.com