Pourquoi pas 1 ISO ?

Rapid Falls at Capilla del Señor
Creative Commons License photo credit: lrargerich

Ça pourrait paraître une question idiote, mais quand nous regardons les sensibilités ISO, nous sommes impressionnés par les valeurs toujours plus hautes (qui indiquent la possibilité de prendre des photos dans l’obscurité et sans flash). Mais aucun fabricant ne semble vouloir s’attaquer aux valeurs les plus basses (en dessous de 100 ISO).

Bien sûr, il est toujours possible d’acheter un filtre ND (Neutral Density ou filtre gris neutre). Mais alors, pourquoi ne pas l’intégrer directement à l’appareil photo ? après tout, cela ne serait qu’une affaire de logiciel et d’algorithmes pour permettre au capteur numérique de ne pas collecter tous les photons, peut-être simplement en prenant une série d’images en séquence ultra-rapide.

Cela aurait l’avantage de faciliter la prise de photos de paysage comme les apprécient de plus en plus les photographes de paysage : vous vissez un filtre gris neutre, prenez une photo à basse vitesse et voilà le mouvement de l’eau comme sur la photo ci-contre.

Alors, qui s’y met ? Qui va nous apporter cette innovation technique dans un appareil reflex ?

2 comments for “Pourquoi pas 1 ISO ?

  1. Xtian
    27 septembre 2010 at 20:08

    Le problème c’est que le capteur CCD va saturer sur les poses très longues. Une fois qu’un photosite est « plein », il déborde et déverse le trop-plein de photons dans les voisins (éblouissement).

    Les capteurs CMOS sont paraît-il moins sensibles à l’éblouissement, mais je ne sais pas dans quelle mesure.

    La solution reste vraiment le filtre gris neutre.

  2. Mash
    29 septembre 2010 at 12:07

    Il serait faisable d’intégrer un filtre ND mobile dans la cage reflex.

    Il faudrait demander à un spécialiste si placé à cet endroit le filtre aurait une mauvaise influence?

    De toute façon ce dispositif serait destiné aux appareils pro, le grand public se contrefout des poses longues. 🙁

Comments are closed.