3 nouveaux objectifs pour Sony

new-sony-zeiss-alpha-lenses

Sony n’a pas attendu la Photokina pour annoncer un lot de nouvelles optiques pour la série des reflex numériques Alpha.

  • Le Distagon T* 24mm f/2 ZA SSM (SAL24F20Z) vient en complément des belles optiques Carl Zeiss à grande ouverture déjà existantes (en particulier, Planar (SAL85F14Z) et Sonnar (SAL135F18Z)). Le prix devrait être élevé mais en rapport avec les exigences des photographes expérimentés.
  • Le DT 35mm f/1.8 SAM (SAL35F18) est très spécifique mais son ouverture max super-large viendra à un prix raisonnable (pas de motorisation SSM, mais simplement SAM).
  • Le 85mm f/2.8 SAM (SAL85F28) devrait bien se vendre auprès des photographes de portrait. Compact et léger (175g).

2 comments for “3 nouveaux objectifs pour Sony

  1. Mash
    29 juillet 2010 at 13:09

    Toi qui connais bien Sony as tu une explication sur le 24mm qui ouvre seulement à F/2 là où Canon et Nikon font du F/1,4 ?
    Peut être préfèrent ils travailler sur la distorsion ou le vignetage ?

    En tout cas ces cailloux intéresseront beaucoup de monde.

  2. 29 juillet 2010 at 20:47

    Là, on parle plus de la stratégie Zeiss que Sony (j’y reviendrais). Je pense (on verra quand les cailloux seront devant des appareils ou devant des testeurs) que la priorité donnée par Zeiss est de faire du 24mm une optique de très haute qualité (distorsion et aberrations chromatiques) même si l’ouverture n’est pas au sommet (f/2 quand-même).

    D’ailleurs, j’entends des pro dire que le « mythique » f/2.8 est en train de devenir moins critique avec les capteurs de folie que l’on voit aujourd’hui. Pas sûr qu’ils tiennent ce discours jusqu’au bout, mais…

    Le problème est que tout objectif est le fruit d’un compromis entre prix, qualité optique (plusieurs paramètres), largeur de la gamme d’ouverture, poids, etc. La gamme Zeiss optimise sur un axe prévisible : meilleur diaph pour le 85mm, 135mm (et 35mm) à f/1.8, puis 24mm un poil en retrait à f/2. Cela présente l’avantage d’offrir une gamme cohérente à la clientèle. Surtout quand les premiers modèles se sont bien vendus, il est tentant de remettre le couvert avec la même recette et la quasi-certitude que les mêmes clients reviendront au même choix.

    Le 85mm f/2.8, lui, vise un cadre différent (il pourrait d’ailleurs me tenter comme optique de base pas trop chère -j’ai l’œil un peu en longue focale, il faut dire).

Comments are closed.