Sony A750, 16MP

Bruit de couloir que je restitue tel quel : le prochain Sony Alpha 750 (ou tout au moins, le successeur de l’Alpha 700) aura un capteur Sony EXMOR de 16 méga-pixels, capable de vidéo 1080p à 30 images/s.

Présentation à la Photokina 2010, ou quelques jours avant en septembre.

1 comment for “Sony A750, 16MP

  1. VALAIN
    29 juillet 2010 at 16:42

    C’est vrai,SONY fait beaucoup parler de lui en ce moment et les rumeurs qui circulent sont à la fois rassurantes et inquiétantes au niveau de la cohérence de sa politique technique photo-vidéo.
    Commençons par les INQUIETANTES:
    – Abandon pour la série NEX de la philosophie de l’anti-bougé intégré au boitier ( le gain global en POIDS pour un système boitier+ 2 zooms + 2 F fixes reste à prouver )
    – Conception d’une bague d’adaptation Sony ALPHA / Sony E ( boitier NEX )qui ne garantirait pas systématiquement certaines fonctions comme l’AF et l’anti-bougé( ce qui est un comble pour 2 baîonnettes propriété d’un même constructeur ) , fonctions qui sont maintenant à ranger dans le « minimum syndical »du photographe amateur puisqu’il les possède sur son compact à 100 $.
    Est-ce à dire que,à peine achetés, les beaux cailloux Zeiss à AF motorisé par le boitier sont déjà obsolètes dans l’optique où les systèmes sans miroir s’imposeront logiquement devant les systèmes classiques ?
    – Adoption d’un standard de compression vidéo ( le AVCHD ) qui n’est pas ce qui se fait de plus pratique au montage du film
    – D’après des rumeurs ( » A33 et A55″, sont-ce les sosies des A750 et A790 pressentis ? )un système d’AF vidéo basé sur un capteur AF additionnel desservi par un miroir semi-transparent dit « pellix » ( dénomination identique à un modèle argentique concurrent des Sixties ) au lieu d’un système intégrant des pixels AF directement dans le capteur d’image, système qui au vu de ses avantages objectifs, devrait s’imposer à moyen terme.
    Les RASSURANTES:
    – Via la baÏonnette E commune à la photo et à la vidéo,Sony semble se diriger en toute logique à moyen terme vers un boitier unique où aucune des 2 fonctions Photo et Vidéo ne serait le parent pauvre de l’autre ( le vidéo-cinéaste expert seul devant une scène non reproductible n’ayant pas don d’ubiquité )
    – Présenter dans sa gamme des optiques de qualité légendaire ( Zeiss )
    – Avoir conçu par ses caractéristiques dimentionnelles une baïonnette E très ouvert en matière de format capteur et d’objectifs mécaniquement compatibles via une bague d’adaptation
    – la transversalisation des solutions au travers des différents systèmes ( ALPHA, NEX, …)
    – la concrétisation annoncée de solutions complètes 3D en vidéo
    Il ne reste plus qu’à espérer que SONY solutionne suffisamment efficacement les points inquiétants pour qu’il ne reste plus que du rassurant dans le bilan.

Comments are closed.