Nouvelles et prédictions Sony

Il est clair que nous sommes en un moment de l’année où l’on parle beaucoup de Sony. Cela donne l’occasion de faire un petit retour en arrière sur ce qui semble arriver dans l’actualité proche du fabricant de la marque Alpha de reflex numériques.

Après le lancement des premiers appareils compacts numériques (à capteur APS-C) dans la gamme Nex (faut-il dire Alpha Nex ? Je ne sais pas), voilà que l’on nous signale l’arrivée probable d’un NEX de haut de gamme pour la rentrée (septembre 2010). Son nom ? Très prévisible : NEX-7. Il devrait apporter des modes vidéos bien plus riches que ce que l’on a vu jusqu’ici :

  • 1080p à 60 images/s
  • 1080p à 24 images/s
  • 720p à 120 images/s
  • 720p à 60 images/s

Par ailleurs, il devrait aussi avoir une interface plus orientée vers les utilisateurs de « haut de gamme » avec un accès facilité aux commandes manuelles. Peut-être un nouveau candidat pour le poste de compact du photographe pro…

Futurs Sony Alpha

Futurs Sony Alpha

Mais en restant sur le terrain de la vidéo, et en se souvenant que la Direction de Sony insiste sur le partage maximum des développements entre les différentes branches de la maison (interview du patron de Sony, Howard Stringer, dans Wired 18:04/Apr 2010) on en tirera la conclusion que ces modes vidéos pourraient bien se retrouver sur au moins un des nouveaux reflex prévus cette année dans la gamme Sony Alpha.

En effet, tout indique (y compris les commentaires libres que l’on peut lire dans Chasseur d’Images de mai 2010) que les Alpha vont être totalement remaniés dans les mois à venir. Que prévoir ? D’abord, une attaque par l’entrée de gamme. D’ici quelques semaines au plus, nous verrons les Alpha 290 et Alpha 390. Il est vrai que, malgré le succès auprès des clients, les capteurs de l’Alpha 230 commençaient à marquer leur age.

sony_500mm_f4_g

Par contre, si vous analysez avec attention ce qui vient d’être dit par Toru Katsumoto (Senior General Manager chez Sony) au site espagnol de QueSabesDe, vous comprendrez que la vidéo arrive mais il n’est pas certain que cela soit présent sur le futur Alpha 290. Peut-être l’Alpha 390 sera-t-il le premier à en bénéficier. Si ce n’est pas le cas, soyez assuré (après les annonces de février dernier) que le remplaçant de l’Alpha 700 (Alpha 750 ou Alpha 790) sera ainsi équipé, avec un appareil dans la lignée des Alpha 4×0/5×0.

Le reste de l’année verra arriver des objectifs complémentaires toujours pour la gamme Alpha. Bien entendu les sportifs et les animaliers sont attentifs à l’apparition en fin d’année du télé APO G 500mm à f/4, même si son prix le réservera aux portefeuilles profonds. Par contre, plus abordables et tout aussi attendus, de nombreux objectifs qui n’ont actuellement pas la mise au point SSM ou SAM vont évoluer dans les 12 à 18 mois qui viennent (selon David Kilpatrick) ; pour moi, c’est un progrès qui se faisait attendre, même si l’héritage Minolta imposait une certaine patience.

Par contre, le succès tout à fait limité des Alpha 850 et Alpha 900 a décidé le marketing à ne pas pousser immédiatement de complément (les volumes de production sont faibles face à un marché professionnel et amateur expert qui est trusté par Nikon et Canon). Sony n’abandonnera pas les reflex Full Frame, mais il faudra attendre 2011 (peut-être même en fin d’année) pour voir des nouveautés notables sur ce terrain.

sony-3d-camera

Maintenant, si vous voulez voir un peu plus loin, pensez 3D. En effet, Sony investit beaucoup dans l’image et la vidéo 3D. Tous les produits de toutes les gammes (photo, vidéo, jeux vidéo, …) doivent y passer à marche forcée pour refaire de Sony le géant annoncé depuis des années. Pour les appareils photo, cela va arriver par les appareils compacts (Nex en tête) mais tous les modèles ne seront pas touchés.

Tout compté, 2010 sera une année importante pour la photographie chez Sony. Une année avec des enjeux considérables.

2 comments for “Nouvelles et prédictions Sony

  1. VALAIN
    29 juillet 2010 at 16:35

    C’est vrai,SONY fait beaucoup parler de lui en ce moment et les rumeurs qui circulent sont à la fois rassurantes et inquiétantes au niveau de la cohérence de sa politique technique photo-vidéo.
    Commençons par les INQUIETANTES:
    – Abandon pour la série NEX de la philosophie de l’anti-bougé intégré au boitier ( le gain global en POIDS pour un système boitier+ 2 zooms + 2 F fixes reste à prouver )
    – Conception d’une bague d’adaptation Sony ALPHA / Sony E ( boitier NEX )qui ne garantirait pas systématiquement certaines fonctions comme l’AF et l’anti-bougé( ce qui est un comble pour 2 baîonnettes propriété d’un même constructeur ) , fonctions qui sont maintenant à ranger dans le « minimum syndical »du photographe amateur puisqu’il les possède sur son compact à 100 $.
    Est-ce à dire que,à peine achetés, les beaux cailloux Zeiss à AF motorisé par le boitier sont déjà obsolètes dans l’optique où les systèmes sans miroir s’imposeront logiquement devant les systèmes classiques ?
    – Adoption d’un standard de compression vidéo ( le AVCHD ) qui n’est pas ce qui se fait de plus pratique au montage du film
    – D’après des rumeurs ( » A33 et A55″, sont-ce les sosies des A750 et A790 pressentis ? )un système d’AF vidéo basé sur un capteur AF additionnel desservi par un miroir semi-transparent dit « pellix » ( dénomination identique à un modèle argentique concurrent des Sixties ) au lieu d’un système intégrant des pixels AF directement dans le capteur d’image, système qui au vu de ses avantages objectifs, devrait s’imposer à moyen terme.
    Les RASSURANTES:
    – Via la baÏonnette E commune à la photo et à la vidéo,Sony semble se diriger en toute logique à moyen terme vers un boitier unique où aucune des 2 fonctions Photo et Vidéo ne serait le parent pauvre de l’autre ( le vidéo-cinéaste expert seul devant une scène non reproductible n’ayant pas don d’ubiquité )
    – Présenter dans sa gamme des optiques de qualité légendaire ( Zeiss )
    – Avoir conçu par ses caractéristiques dimentionnelles une baïonnette E très ouvert en matière de format capteur et d’objectifs mécaniquement compatibles via une bague d’adaptation
    – la transversalisation des solutions au travers des différents systèmes ( ALPHA, NEX, …)
    – la concrétisation annoncée de solutions complètes 3D en vidéo
    Il ne reste plus qu’à espérer que SONY solutionne suffisamment efficacement les points inquiétants pour qu’il ne reste plus que du rassurant dans le bilan.

  2. 29 juillet 2010 at 20:56

    Valain,

    Ton analyse me plait bien. Je ne ferais qu’y ajouter deux éléments.

    D’abord, le département marketing d’un groupe comme Sony (qui ne fait pas que de la photo et de la vidéo) peut parfois avoir des réactions que je qualifierais de « complexes » (pour ne pas dire « incompréhensibles »).

    Cela explique sansdoute le partage net entre Sony et Zeiss dans les reflex : Sony pour satisfaire les consommateurs « à l’américaine » qui seront passionnés par la présence d’un télé 500mm à miroir (qui, malgré ses qualités évidentes, n’a pas la côte chez les photographes « à l’européenne » ou « à la japonaise » qui vont dédaigner son bokeh). Zeiss pour satisfaire les passionnés et les experts (en reconnaissant le rôle d’une « marque » mythique comme Zeiss).

    Ensuite, je pense qu’il ne faut pas trop lire de messages dans les compatibilités entre NEX et Alpha. C’est nécessaire pour faire parler la presse (et nous-même), mais l’immense majorité des clients ne monteront jamais un objectif Alpha ou Minolta sur un NEX. Alors, ne parlons pas d’un Zeiss ZA. Techniquement possible ne veut pas dire que cela sera fait.

    Enfin, comme tu le fais justement remarquer, le format vidéo AVCHD risque fort d’être une erreur de marketing : « faisons la promotion du format maison » en oubliant qu’un format plus pratique et mieux partagé serait plus porteur (autre exemple, les cartes MemoryStick, si elles n’ont pas disparu, n’ont pas pris la place des CompactFlash ou des SD…

    A l’évidence, septembre sera l’occasion de mieux voir se dessiner les directions prises par Sony pour les 2 ans à venir.

Comments are closed.