Comment Pentax et Samsung ont négocié leur partenariat pour les objectifs [Humour]

Voici un petit morceau d’humour que j’ai obtenu de Lithos un utilisateur des Pentax Forums. J’insiste, cela s’est passé comme ça ou autrement, dans la réalité. Ou peut-être pas…

samsung-logo

Voici comment Samsung a forcé Schneider Kreuznach a fabriquer des objectifs pour eux :

SAMSUNG : « On s’est lancé, comme tout un chacun des géants de l’industrie électronique dans le marché des appareils photo numériques. Malheureusement, nous n’avons aucune crédibilité dans l’industrie de l’appareil photo, et, bien, c’est là que vous intervenez… »

SCHNEIDER KREUZNACH : « NEIN ! Nous zommes ein compagnie optique rezpectée, afec des années de tradition und expertise dans ze domaine… »

Samsung laisse tomber une valise sur la table de conférence ; elle fait un bruit étonnament lourd et sourd. Elle s’ouvre pour révéler liasse après liasse de billets en Euros, proprement rangés par piles de 10000 Euros.

SK : « …et z’est pourquoi nous ne laisserons jamais notre nom trainer sur ves zappareils bon marché ! Nos objectives sont vaits par des lutins magikk, et recoufert viz l’urine de dragon la plus puuure… »

Samsung prend dans sa poche une poignée de diamants, purs comme l’eau de source, chacun de la taille d’un testicule humain, et les jette sur la valise.

SK : « …Nos objectives sont montés par de zeunes vierges ! Les fûts zont polis sur leurs blanches cuisses, Arrrg ! »

Samsung siffle, et une bande de gardes-du-corps en lunettes noires, équipés de micro-écouteurs, armés de mitraillettes, entre dans la pièce. Ils vérifient chaque coin, chaque participant, et murmurent dans leurs micros. Quelques secondes après, arrive un chariot motorisé chargé de lingots d’or qui vient s’arrêter devant la table.

SK : « TCHAQUE OBJECTIVE EST TESTÉ À LA MAIN PAR LE PAPE ! »

Samsung sort un certificat de bourse de sa poche. Il le pose sur la valise. On peut lire : « COCA-COLA : 250.000 actions ».

SK : « Ze suis heureux de travailler afec vous, Samsung. Voici le fichier TIFF de notre logo. Collez-le où fou foulez. Guten tag ! »

Merci à lithos pour sa coopération. Comme il me l’a écrit : « Vraiment, j’espère que cette satire va calmer certaines rumeurs. »