RAW pour les téléphones ?

Ces derniers jours, j’ai vu apparaître une information sur de nombreux sites web consacrés à la photo, avec une certaine surprise. Je n’avais pas prévu d’en parler, mais j’ai fini par céder pour commenter non la nouvelle mais la façon dont elle est rapportée.

omni-vision

La nouvelle : OmniVision a annoncé un capteur photo numérique 1/4″ à 5 méga-pixels. Sa particularité : il va permettre de faire des photos en RAW même dans des téléphones mobiles. Mais pourquoi donc est-ce une nouveauté ?

Il y a une réalité : aucun des appareils photo pas chers, comme on les trouve dans les téléphones mobiles, ne fournit autre chose qu’un fichier JPEG, jamais de RAW.

En fait, il faut remarquer une chose : cela ne vient pas de l’incapacité du capteur, mais plutôt de la volonté explicite du fabricant d’intégrer le passage à un format pratique pour un utilisateur qui n’est pas expérimenté. Alors, d’un côté le marketing n’a pas besoin de RAW, de l’autre les fournisseurs de capteurs doivent soit fournir eux-mêmes soit s’associer pour fournir une offre aussi intégrée que possible pour produire automatiquement une image pré-traitée. Des gens comme DxO-Labs, bien connus pour leur logiciel de traitement d’image (clairement dans le haut de gamme), sont aussi des fournisseurs (plus discrets) de solutions électroniques complètes pour produire facilement des images JPEG nettoyées de leur bruit, un poil améliorées, prêtes à l’emploi.

Alors, que fait OmniVision ? Ils n’ont pas de solution complète (ou ils ne souhaitent pas la mettre en avant) et ils font une annonce de presse où la faiblesse industrielle de ne pas disposer d’une offre intégrée complète est transformée en son opposé ; mais, pour cela, il fallait ignorer la réalité qui est que le besoin n’est pas dans cette gamme. Alors le département marketing de OmniVision a réussi une belle opération de com : faire parler de leur produit un peu faible par des blogs et des sites web « haut de gamme » qui lui auront donné une visibilité qui va largement au delà des qualités intrinsèques de leur produit.

Bravo à OmniVision, mais pas à ceux qui en ont parlé à tour de bras sans se poser la question de : « pourquoi un RAW 10-bits en 5MP ? ».

Un des articles les plus modérés : Photography Blog.