Accueil » Voyage » Voyages photo, suite

Voyages photo, suite

Je n’étais apparemment pas le seul à m’inquiéter de notre manière de voyager en tant que photographes. J’ai trouvé cet intéressant article (en anglais) dans Photofocus (Traveling? Better Get a UPS Account).

Nous sommes face à un panorama qui évolue rapidement, mais j’y ai noté trois remarques ou conseils à noter :

  1. Si vous voyagez vers les USA, n’espérez pas emporter le moindre bagage en cabine. J’insistais sur le respect des consignes de poids imposées par les compagnies, mais Scott franchit un pas de plus…
  2. Voler à l’intérieur des USA ne garantit même pas que vos bagages seront autorisés vous accompagner en cabine.
  3. Prenez un compte chez UPS. C’est proprement effrayant mais nous arrivons peut-être au point où le matériel photo ne pourra plus être transporté que par UPS, DHL, Fedex, etc. (les bagages en soute sont si souvent/facilement volés et manipulés encore plus violemment que les colis UPS). Avoir un compte chez l’un de ces transporteurs rapides aide à obtenir un service de qualité. Et c’est gratuit.

Être photographe est vraiment en train de devenir une plaie. Vous étiez souvent considéré comme un terroriste potentiel simplement pour avoir pointé votre appareil sur un monument public.

La solution ? Aujourd’hui, il se pourrait bien que le simple voyage devienne impossible au photographe.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Si vous avez aimé cet article, n'en ratez aucun et abonnez-vous pour les recevoir par RSS, par Email ou sur Twitter.

Autres services :

URL courte: http://ylovephoto.com/fr/?p=4786

Publié par sur 2010 jan 4.
Tags: , , , , , .
Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le RSS 2.0. Les commentaires et les pings sont tous deux actuellement fermés.

2 commentaires pour “Voyages photo, suite”

  1. Ce n’est pas pour rien que l’on surnomme les bagagistes les « balanceurs »…

    La solution UPS, etc.., me parait réservée aux pros avec un budget et une bonne organisation.
    Je n’ose imaginer mon matériel arrivé en retard à destination après que je sois reparti chez moi !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Pour éviter le retard, il suffirait qu’un voyagiste photo spécialisé propose une prestation toute simple : le réceptif local se charge de récupérer votre matos envoyé à l’avance (une semaine ?) par DHL. A l’arrivée, il ne reste qu’à déballer. L’organisation pourrait facilement être fournie par des gens comme Amawanda ou Objectif Nature, sans apporter un effort notable (avoir une adresse où recevoir un colis est facile pour quelqu’un qui a une affaire à Nairobi, New Delhi, Sao Paulo, ou autre, non ?)

    Un avantage pas forcément négligeable : Fedex ou UPS acceptent d’assurer ce qu’ils transportent (contrairement aux compagnies aériennes).

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Les commentaires sont finis

Séquence photo Flickr

Recent Comments

  • Yves Roumazeilles: Nikon a annoncé décaler un peu la mise à disposition : fin avril 2013. Pas dramatique, sans doute.
  • Yves Roumazeilles: Il y a une sérieuse inflation sur les prix des optiques ces dernières années. Je n’ai pas...
  • Mash: Et 1000$/€ en plus pour cette version fiabilisé…
  • Muller charles: Toi écrire en français, c’est incompréhensible….
  • Roland: Cher Yves, Le Mode d’emploi du D800 en français est ici -> http://www.nikonusa.com/pdf...

Copyright © 2008-2014 YLovePhoto. All rights reserved. Connexion - Designed by Gabfire Themes & modified by Yves Roumazeilles