Le backup du photographe – 4 & conclusions

Nous avons précédemment commencé (juste commencé) à étudier ce qu’un photographe peut faire pour sauvegarder de grandes quantités de données informatiques liées à son activité. Alors qu’on peut apprécier les solutions de backup local (disque dur ou disques optiques), cela ne suffit pas pour protéger contre tous les types d’accidents dont nous voulons nous prémunir.

C’est pourquoi nous avons commencé à décrire les solutions en ligne. Voyons maintenant les plus complètes et les plus sérieuses approches au stockage sur Internet.

Services spécialisés de sauvegarde et de partage en ligne

De nombreux sites web proposent des services qui ressemblent fort à ce dont nous avons besoin : Vous leur envoyez vos fichiers et ils les gardent pour vous. Les plus intéressants incluent un utilitaire de backup qui assurera le transfert automatique.

Par rapport aux options présentées précédemment, la différence la plus notable est l’intégration sous la forme d’un service complet. Tout à fait ce que la plupart d’entre nous recherchent : on peut l’oublier jusqu’au moment de la catastrophe et de restaurer les données.

Souvent, ces services offrent aussi un premier niveau de prestation absolument gratuit : quelques giga-octets de stockage sans carte bleue. Mais ils demandent aux plus gros utilisateurs de payer pour le service, mais parfois à des tarifs étonnamment raisonnables.

Certains (comme LiveMesh, Live Sync ou Syncplicity) complètent l’offre avec la possibilité de synchroniser les fichiers archivés avec plusieurs ordinateurs (très utile si vous avez plus d’un ordinateur, l’un au bureau, l’autre à la maison, par exemple) pour avoir les mêmes fichiers à plusieurs endroits. Cela peut devenir fabuleusement utile pour le photographe voyageur qui veut être sûr de sauvegarder facilement les photos de son PC/Mac portable tout en y donnant accès depuis l’ordinateur du bureau.

Mais attention : certains services paraissent intéressants et sont inutilisables en mode sauvegarde parce que cette fonction reste entièrement manuelle ou à la responsabilité de l’utilisateur (tout le boulot est pour vous !) : SkyDrive (malgré ses 25 Go d’espace de stockage gratuit) et MobileMe tombent dans cette catégorie ; is vont dans la bonne direction mais s’arrêtent en chemin.

Comparons les meilleures offres du marché.

Dropbox LiveMesh Foldershare Carbonite
Backup ? Oui Oui
Synchro Oui Oui Oui
Stockage en ligne 2Go, gratuit 5Go, gratuit Illimité
Prix du stockage 50Go, 10$ par an
100Go, 100$ par an
49€ par an
Limites de taille Aucune, mais les fichiers de la version gratuite ne sont gardés que 7 jours
Accès Offline Garde une copie en local Garde une copie en local Garde une copie en local
Accès Mobile Oui, incl. iPhone Oui
Langues Anglais Anglais Anglais Anglais, Français, plein d’autres
Supporte Mac, Win Win, Mac (limité) Mac, Win Win, Mac
Autres Permet le partage de n’importe quel répertoire local Strictement P2P/F2F, l’ordinateur doit rester allumé
Steekr Box.net Mozy.com Syncplicity
Backup Oui Oui Oui
Synchro Oui
Stockage en ligne 1 Go storage, free 1 Go storage, free 2 Go storage, free
Prix du stockage 5Go, 25€/an
10Go, 35€/an
20Go, 45€/an
100Go, 80€
5Go, $7.95/mois
10Go/user, $15/user/mois
Customizable, $25/user/mois
Par user : $3.95 + $0.50/Go par mois
Par serveur : $6.95 + $0.50/Go par mois
Limites de taille 10Mo max par fichier (pour la version gratuite)
Accès Offline Garde une copie en local Non, partage de fichiers Garde une copie en local Garde une copie en local
Accès Mobile Oui, incl. iPhone Non
Langues Anglais, Français, Deutsche, Italiano, Portuguese (Brésil) Anglais seul Anglais seul
Supporte Mac, Win web Mac, Win Mac, Win
Autres

Papy numérique :

Un truc aussi simple que Mozy est sans doute une bonne solution si vous avez une connexion haut-débit (câble ou ADSL).

Expert :

Chaudement recommandé. D’autant plus qu’il est facile de goûter au service sans rien payer. Plus tard, une fois satisfait, l’extension est plus facile à justifier quand on a vu fonctionner cette assurance long terme.

Pro :

Les offres gratuites ne sont intéressantes que parce qu’elles permettent de vérifier l’interface sur votre ordinateur. Au delà, payez l’abonnement mensuel pour autant d’espace de stockage que vous utiliserez. Mozy est très bien, mais si vous mettez vraiment 1 To de fichiers sur leurs serveurs, ils vous pousseront sans doute dans les offres « Pro service » (plutôt que les 5$/mois du service individuel).

A noter : quand vous prenez un compte Mozy Unlimited, je reçois une récompense.

Bien sûr, ce ne sont pas les seuls et les lecteurs proposeront certainement d’autres conseils proches dans les commentaires. Allez-y !

Recommandations spéciales pour le backup en ligne (et tout autre backup)

  1. Essayez toujours de restaurer quelques fichiers pour confirmer le bon fonctionnement de votre installation (il ne suffit pas de croire le logiciel qui vous dit que la sauvegarde a bien été réalisée) ;
  2. Vérifiez régulièrement que vous n’avez pas arrêté l’automatisation par inadvertance (cela m’est arrivé récemment : je voulais faire un test et j’ai oublié de remettre mon Mozy en service, pendant plus d’une semaine).
  3. Vérifiez que l’espace que vous louez est suffisant et vous n’arrivez pas à la limite. Vous ne voulez pas tomber sur celle-ci au milieu d’un travail important (ou en rentrant d’un voyage photographique). ce ne serait pas le moment d’être -temporairement- sans protection.
  4. Attention : le premier backup est plus long que les autres, parfois BEAUCOUP plus long. Il n’est pas anormal de voir sauvegarder 2 Go par jour. La première étape peut donc prendre des jours entiers… Les suivants seront beaucoup plus rapides et ne dépendront que du nombre de fichiers que vous voudrez y ajouter/modifier et qui doivent être envoyés au serveur.

Les solutions de stockage web

Plus rustique, il y a une option assez facile à appliquer. On fond, tout ce dont vous avez besoin est un max de place disque pour mettre des fichiers. C’est exactement ce que font tous les hébergeurs Internet/web pour les créateurs de sites web. La seule différence : vous allez avoir besoin de beaucoup plus de place que le site web moyen. Au lieu de 1 Go d’espace, il va vous falloir 1 To.

Espace de stockage pur en ligne

Serveur de stockage dédié

Certains hébergeurs web prévoient une telle possibilité. Cela a habituellement un prix qui comprend le coût de présentation des données à des visiteurs (ce que vous n’utiliserez que très peu : une fois la sauvegarde faite, vous n’y accéderez que pour les tests et pour une éventuelle restauration). Il est donc facile de trouver un bon hébergeur web pour cela. Pour les besoins raisonnables de la plupart des photographes amateurs, presque toutes les offres seront acceptables. Par exemple, OVH (l’hébergeur actuel de mes sites web) a un plan d’hébergement qui monte à 1000 Go (RPS_I) pour 9,99€ HT, plus 2€ par tranche de 10 Go à ajouter. Au total : pour 500 Go, vous paieriez 110€ par mois. Ou vous pouvez aussi obtenir un serveur dédié (un peu plus compliqué à préparer) avec 4x 1500 Go de disques RAID pour 89€ par mois.

Papy numérique :

Trop complexe…

Expert :

La solution pour vous, si vous avez trop de photos.

Pro :

C’est peut-être la seule vraie solution pour vous afin de mettre tout votre stockage en ligne et hors de risque (sauf peut-être la chute sur Terre d’une grosse comète tueuse de dinosaures). Allez voir Amazon S3.

Si vous voulez quelque chose d’encore plus gros ou capable de monter encore plus haut en capacité (dans le futur), vous pouvez aussi demander à Amazon. La gigantesque librairie en ligne revend aussi une partie de son stockage de données en réseau au travers du programme Amazon S3 (Simple Storage Service). Les prix sont taillés au mieux et ils n’ont essentiellement pas de limite. Bien sûr les prix ne sont pas toujours bon marché, mais vous allez avoir du mal à trouver mieux sur le marché.

Exemple d'options Amazon S3

Exemple d'options Amazon S3

Exemple de coûts Amazon S3

Exemple de coûts Amazon S3

Vous pouvez tester vos propres hypothèses en utilisant leur calculateur de budget en ligne.

ADrive est une autre option de ce genre. Il offre 50 Go de stockage gratuit, pour un usage individuel, mais l’offre Premium monte jusqu’à 1000 Go. Toutefois, l’interface web a été améliorée mais demande d’avoir installé Java sur votre ordinateur. Si vous choisissez un compte payant, ADrive propose également des caractéristiques avancées comme l’accès FTP (nécessaire ici, voir plus bas), le cryptage SSL, un client pour Mac, Windows, et Linux.

Logiciel pour le stockage en ligne

Dans les deux cas proposés ci-desssus, tout ce qui manque est un moyen simple de pousser les données sur le serveur et de les restaurer en cas de crash (pour l’essentiel, n’importe quel navigateur ferait l’affaire mais un programme FTP sera beaucoup plus flexible). Je recommande l’utilisation d’un logiciel FTP puissant comme FLING.

Fling est complètement gratuit (comme la majorité de ses concurrents). Et, en citant leur site web : « Fling est un logiciel qui vous aide à automatiser l’envoi et le transfert de fichiers. Typiquement, il est utiliser pour tenir à jour un site web sur un serveur distant ou pour automatiser la sauvegarde de répertoires de fichiers. Le logiciel accepte aussi bien le transfert FTP que les copies sur le réseau [local]. » Exactement ce dont nous avons besoin !

Encore un commentaire : on répète souvent que Google prépare une offre similaire sous le nom évocateur de Google G-Drive. Cela n’a encore aucune existence confirmée, et cela pourrait bien être un concurrent direct, peut-être avec une version d’entrée de gamme complètement gratuite. Mais cela ne reste qu’une rumeur..

Conclusions

Lequel est pour vous ? Je ne peux pas décider pour vous sans savoir quel genre de photographe vous êtes. Mais si vous entrez dans les catégories normalisées de photographes que j’ai utilisées au cours de cette série d’articles, l’orientation devient assez simple.

  • Le Papy numérique voudra sans doute un disque externe (probablement avec un compte Flickr ou RedBubble.
  • L’Expert a déjà choisi de s’inscrire chez Mozy.
  • Je recommande au Pro de tester une des solutions de stockage extensif en ligne avec FLING.

Pour être sûr de savoir interpréter chaque catégorie, il vous faudra sans doute lire les articles (lire la conclusion ne suffit pas 😉 ). Mais souvenez-vous d’abord que les données numériques sont fragiles. En un instant, vos photos peuvent disparaître. Vous voulez vraiment tenter votre chance ?