Fuji+Nikon, est-ce que ça continue ?

Mise à jour importante : Il a été porté à mon attention que Fujitsu n’est pas la maison-mère des appareils photo Fuji (il s’agirait plutôt de Fujifilm). Cette annonce n’aura donc probablement aucune influence mesurable sur le futur des reflex Fuji qui reste très sombre.

Merci Frédéric.

Après avoir longuement attendu des nouvelles de la part de Fuji, nous commencions à nous inquiéter de leur avenir sur le marché des appareils réflex numériques. Les annonces de ce jour nous rassurent : Fujitsu et Nikon s’associent dans un partenariat plus étroit autour du développement des firmwares pour appareils photo en créant une joint-venture du nom de « Nikon Imaging Systems Inc. » qui sera exclusivement responsable du développement du firmware pour les appareils photo numériques Nikon.

En toute honnêteté, on pourrait tenir l’une des deux positions suivantes :

  1. Fuji va déplacer quelques personnes de leur équipe interne vers une structure commune alors qu’ils n’ont plus besoin de ces ressources qui sont mises à la disposition exclusive de Nikon. [la fin des reflex Fuji à base de Nikon]
  2. Fuji veut participer de manière plus intense à la plateforme photo qu’ils achètent à Nikon et leur implication devient de plus en plus visible. [une extension de la coopération Fuji-Nikon]

Même si aucune preuve définitive ne peut être extraite de l’annonce de presse dans l’une ou l’autre direction, je penche pour la seconde option qui me paraît plus réaliste. Fujitsu n’a plus du tout le choix de la technologie à utiliser pour leurs reflex. Alors, ils ont décidé de se plonger plus avant dans la coopération. Éventuellement, Nikon leur a même demandé de payer ainsi la technologie avec une implication technique et une participation financière supplémentaire, dans la cœur technologique de la photo numérique.

3 comments for “Fuji+Nikon, est-ce que ça continue ?

  1. frederic berard
    2 juillet 2009 at 16:45

    ATTENTION A LA CONFUSION ENTRE FUJITSU ET FUJIFILM, LES DEUX ENTITÉS N’ONT RIEN A VOIR :
    Fujitsu est le troisième fournisseur mondial de services informatiques et arrive au premier rang dans ce domaine sur le marché japonais. Elle fait partie des cinq plus grands fabricants de semi-conducteurs au Japon. Et Fujifilm fais des appareils photo et des films.

    le nom Fuji est très courant dans l’appellation des marques japonaise sans impliquer de filiation (Fuji-bike, Fuji-electric, Fuji-TV et même Fuji-Foods et Fuji-America).

    A lire le communiqué de presse, Nikon se fait assister de quelques dévlopeurs Fujitsu pour conserver son avance sur les logiciels de dématriçage. Fujifilm n’est pas associé avec ce rapprochement, la marque ayant clairement annoncé que les reflex n’étaient plus d’actualité. La part de l’image (argentique et numérique) chez Fujifilm est de 16%, en diminution régulière face au médical et à la « bureautique ».
    Ce communiqué n’est (hélas) pas le signe de la renaissance du phénix…

  2. 2 juillet 2009 at 19:57

    Merci Frédéric.

    Aimable correction, mais correction quand-même d’une vraie grosse bourde de ma part.

  3. frederic berard
    3 juillet 2009 at 14:44

    Je dirais plutôt « acte freudien », car nous sommes nombreux à espérer si fort que Fuji revienne sur le marché réflex semi-pro que nous lisons parfois hâtivement les news de manière à y trouver ce que nous attendons

    Cordialement

Comments are closed.