L’appareil photo parfait

full_moon

Tous les ans, avec la plus grande régularité, les appareils photo numériques progressent en qualité et en fonctionnalités. Ils deviennent de plus en plus aptes à prendre des photos de grande qualité dans une lumière manquante. Mais ne vous êtes vous jamais demandé ce que pourrait être un appareil photo parfait (un appareil suffisamment sensible pour prendre n’importe quelle photo dans n’importe quelle condition imposée par la seule volonté créatrice du photographe) ?

Simplement : Quelle sensibilité doit avoir un capteur numérique pour prendre des images à la seule lumière de la pleine lune ou sous un simple ciel étoilé ? (Admettons ensemble que ce sont à peu près les pires conditions pour prendre des photos. Même là, le photographe a d’abord difficulté à percevoir le sujet à travers ses propres yeux.)

Cette question m’est apparue suffisamment intéressante pour creuser le sujet et il apparaît que les progrés rapide de l’industrie de la photo numérique nous permet vraiment d’y penser. D’ici peu, nous pourrons complètement oublier l’emploi du flash, semble-t-il.

Les données d’entrée qui nous guideront dans cette quête sont assez simples. Qu’est-ce qu’une pleine lune ou un ciel étoilé ? [1]



Pleine lune

Eclairement de 1 lux


Ciel étoilé

Eclairement de 5×10-4 lux


Ensuite, il faut prendre la formule de calcul de Wikipedia [2] qui lie l’éclairement (E), le temps d’exposition (t), l’ouverture de l’objectif (N) à la vitesse du capteur en ISO (S).

formula

Le facteur C n’est réellement qu’une valeur plus ou moins ad-hoc et grandement subjective intitulée « constante de calibration du posemètre« . Nous savons que sa valeur vaut entre 240 et 400 (nous prendrons 320 puisque c’est la constante utilisée par Minolta pour ses posemètres à lumière incidente équipés d’un capteur hémisphérique).

Pour le reste, je fais la supposition que l’on utilise un objectif de bonne qualité avec une ouverture de f/2.8 (N = 2.8) et que nous voulons utiliser un temps d’exposition de 1/100s (t = 0,01, convenable pour de très nombeux sujets).

Alors, quel appareil photo parfait nous donne cette formule ? Cela dépend un peu de la définition de la perfection, mais :


Appareil pour photo par pleine lune 250 880 ISO
Appareil photo pour sujet éclairé par les étoiles 517 760 000 ISO

Le Nikon D3 nous offre déjà une sensibilité lumineuse maximum de 25 600 ISO. alors, il suffit de repousser la limite de seulement 3 ou 4 valeurs ISO pour atteindre la photographie nocturne à la seule lumière de la lune ! Vous souvenez-vous du Canon D30, le premier appareil photo reflex numérique de Canon? En 2000-2001, il nous proposait 1600 ISO. A peu près au même moment, le Nikon D1 offrait les mêmes caractéristiques. Si nous supposons simplement un progrés continu, les quatre valeurs ISO à gagner le seront d’ici 8 ans.

J’en décide donc d’annoncer que pour prendre des photos à la seule lumière de la lune, l’appareil photo numérique parfait sera sur le marché en 2016 (sans doute un modèle de haut de gamme, plutôt cher ; mais quand-même).

D’ici là, vous pouvez tirez toujours plus de photos avec toujours moins de lumière. L’appareil photo parfait arrive.