3 comments for “2008 Wildlife Photographer of the Year

  1. Mash
    31 octobre 2008 at 23:57

    Que le monde, que nous détruisons, est beau !
    Dans vingt ans la plupart de ces sujets photographiés n’existerons plus…

  2. TDup
    1 novembre 2008 at 15:48

    Faut-il voyager pour aller les voir ou éviter de prendre l’avion, ce qui les détruit ?

  3. 3 novembre 2008 at 11:09

    Ouh la la ! Grosse question.

    Ca vaudra peut-être la peine d’écrire un post rien que là dessus. Mais je crois qu’il y a effectivement un risque de ne pas laisser grand-chose à nos descendants par rapport à ce que nous pouvons connaître aujourd’hui dans la nature.

    Il nous reste à être responsables chacun à son niveau et à défendre la nature le plus possible.

    Par exemple, il y a déjà des agences de voyage (comme Amawanda) qui proposent de corriger la production de CO2 du voyage en achetant des Carbon Offsets. C’est sans doute mieux que rien et cela va dans le bon sens.

Comments are closed.